Accueil > Qui sommes-nous ? > Equipe fondatrice de CinéST

L’équipe fondatrice de CinéST

Bénédicte NGUYEN

Sourde de naissance, je constate depuis toujours que l’accès à la culture française est limitée pour les personnes sourdes ou malentendantes, notamment pour les films. Combien de fois me suis-je sentie « égarée » quand mon entourage discute des derniers films français que je n’ai pas pu découvrir faute de sous-titrage ? Du coup, j’attends la diffusion du film à la télévision 6 mois, 1 ans voire plus après la sortie du film. Quel décalage ! Les DVD ? Avec actuellement 10% des dvd français sous-titrés, la frustration est toujours présente.

C’est pourquoi j’ai participé au sein de la commission sous-titrage de l’AFIDEO à la mise en place d’une conférence de presse afin de médiatiser cette inaccessibilité qui touche 5 millions de personnes sourdes ou malentendantes (et sans compter les personnes âgées et étrangères, aussi intéressées par la présence du sous-titrage). Le plan Handicap auditif qui a pris en compte cette inaccessibilité prévoit la réalisation du sous-titrage au stade de post-production. C’est une avancée importante avec l’installation progressive d’équipements numériques dans les salles de cinéma. Plus d’obstacles !! Plus d’obstacles techniques, reste à informer les personnes concernées… Que de mieux que de lancer un site internet qui centralise toutes les informations sur les séances sous-titrées au cinéma (en complément de la presse) ?

Voici donc la naissance de CinéST, portail du cinéma français à destination principalement des personnes atteintes d’un handicap auditif, par deux amies qui ont le désir de faire avancer le combat pour l’accessibilité culturelle française à tous !!

Emmanuelle ABOAF

Etant sourde de naissance et implantée, j’ai toujours eu ce un sentiment de frustration quand mes amis entendants voulaient m’emmener voir un film français. Evidemment, j’ai toujours décliné puisque le film n’est n’était pas sous-titré. Où est le réel plaisir d’aller voir un film français non sous-titré si ce n’est pour ne rien comprendre ?

Mon premier film français sous-titré au cinéma a été « Un long dimanche de fiançailles » et j’ai adoré. Enfin, je pouvais aller voir les films français comme tout le monde. Mais le problème est qu’il y a très peu de films français sous-titrés au cinéma. Quand il y a eu « le phénomène des Ch’tis », tout le monde en parlait sauf moi et mes amis sourds. Nous étions complètement à l’écart de ce phénomène et c’était très déstabilisant. Puis quatre mois plus tard, le film « Bienvenue chez les Ch’tis » a été sous-titré pour les personnes sourdes et malentendantes et a eu un réel succès auprès d’eux. L’information a circulé et plus de 300 personnes sont venues au rendez-vous pour seulement 150 places.

En 2010, j’ai mis en place une séance à Bordeaux pour le film « Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec » pour les personnes sourdes et malentendantes bordelaises. Une première à Bordeaux !!! Mais Malheureusement peu de gens se sont déplacés pour voir ce film, faute d’une communication suffisante.

Quand Bénédicte m’a soumis l’idée de créer un site totalement indépendant et neutre pour informer les personnes sourdes et malentendantes françaises sur les séances sous-titrées des films français, j’ai tout de suite été séduite. Ensemble, nous avons décidé de mettre ce projet à l’exécution. Nous partageons la même passion pour les films et pour notre combat sur l’accessibilité à la culture française.

Graphistes

Jessica

Lors de la création du site en octobre 2010, l'équipe CinéST a sollicité Jessica pour faire la charte graphique du site et le logo. Ainsi, Jessica est la fondatrice de notre superbe logo caméra qui représentant à la fois le cinéma et la surdité.
Vous pouvez visiter son site harmoni+KA.

Sophie Drouvroy

Créatrice de Médias-soustitrés et auteur du blog Vis ma vie de sourde, Sophie a accepté de donner, cette année en 2012, un nouveau souffle au site CinéST qui rencontre un franc succès auprès des personnes sourdes et malentendantes. Sophie, connue pour son combat sur l'accessibilité des médias, a pu ainsi donner ses conseils graphiques et rendre le site CinéST plus visible et organisé.